icon

Trouver une assurance auto bon marché au Québec

Si vous recherchez une soumission pour un assurance auto au Québec, nous allons vous connecter avec l’un de nos partenaires dans ce secteur.​

L’assurance auto au Québec

Au Québec, l’assurance auto est offerte à la fois par un régime public et par un régime privé. Le régime public assure les dommages corporels, alors que le régime privé assure les dommages matériels.

Le régime public d’assurance automobile du Québec

Tous les Québécois.es sont protégés par la Société d’assurance automobile du Québec (SAAQ) en cas de blessure ou de décès résultant d’un accident de la route.

L’assurance de la SAAQ :

  • financée par les contributions d’assurance incluses dans le prix du permis de conduire;
  • assure les dommages liés aux blessures et aux décès occasionnés par un accident de la route;
  • assure les dommages corporels subis au cours d’un accident de la route à se produire au Québec ou ailleurs dans le monde.

Ce régime est dit « sans égard à la faute ». Ce qui signifie que toutes les personnes impliquées dans un accident sont assurées en cas de blessure ou de décès, peu importe qui est responsable de l’accident. Au Québec, on ne peut être poursuivi en justice pour des blessures ou un décès résultants d’un accident de la route même si on est jugé responsable de cet accident.

La portion privée de l’assurance automobile :

Au Québec, le régime public ne remplace pas entièrement l’assurance privée. Les automobilistes doivent à la fois souscrire l’assurance publique ET une assurance privée.

L’assurance privée :

  • doit être souscrite auprès d’un assureur;
  • comprend une protection responsabilité civile qui est obligatoire et une protection pour les dommages matériels;
  • offre des protections additionnelles facultatives.

Foire aux questions concernant l’assurance automobile au Québec.

Peut-on conduire sans assurance au Québec?

Non, il faut une assurance auto valide pour conduire au Québec. De plus, tout automobiliste qui emprunte la voie publique doit avoir en sa possession un permis de conduire valide (un permis de classe 5 est exigé pour conduire un véhicule de promenade) et une copie du certificat d’immatriculation du véhicule.

Quel type d’assurance auto est obligatoire au Québec?

Au Québec, il faut une assurance auto publique et une privée. Tout automobiliste doit souscrire au régime de la SAAQ qui offre des indemnités de base pour les dommages corporels subits lors d’un accident de la route tel que :

  • remplacement de revenu;
  • pour incapacité permanente;
  • pour certains soins privés;
  • pour les médicaments d’ordonnance et le matériel médical;
  • pour une assistance personnelle à domicile;
  • une prestation de décès pour la perte d’un être cher.

De plus, l’automobiliste doit souscrire une assurance privée de base qui comprend une protection responsabilité civile d’un montant minimum de 50 000 $. Cette garantie couvre notamment :

  • les réparations de la voiture de l’assuré à la suite d’un accident dont il n’est pas responsable;
  • la responsabilité civile pour les dommages matériels et corporels s’il est impliqué dans un accident à se produire hors Québec;
  • les pertes et dommages matériels à autrui, si l’assuré est reconnu responsable d’un accident à se produire sur les routes du Québec.

À 50 000 $, la protection responsabilité civile est réellement minimale et la plupart des automobilistes optent pour une protection de 1 million voire de 2 millions de dollars.

Quelles sont les protections additionnelles offertes au Québec?

Rien n’oblige un automobiliste à assurer les réparations de sa voiture, mais cette assurance est, dans la plupart des cas, recommandée. Voici les protections les plus courantes offertes au Québec :

  • Collision : assure les réparations de la voiture de l’assuré à la suite d’un accident;
  • Sans collision ni versement : assure les dommages causés au véhicule de l’assuré par des événements autres qu’une collision, tels la grêle, le vol ou le vandalisme;
  • Tous risques : combine les garanties collision et sans collision ni versement.

Combien coûte l’assurance automobile au Québec?

Selon les derniers chiffres du Bureau d’assurance du Canada, il en coûte en moyenne 717 $ par année, soit 59,75 $ par mois, pour assurer une voiture au Québec. Les Montréalais et les résidents des autres régions densément peuplées paient plus cher, alors que ceux et celles qui habitent la campagne paient moins cher.

L’assurance automobile est-elle bon marché au Québec?

Avec une moyenne de 717 $ par année, c’est au Québec que l’assurance automobile coûte le moins cher au Canada. Pour mettre les choses dans une perspective canadienne, en Ontario il en coûte en moyenne 1 505 $ par année, alors qu’en Colombie-Britannique c’est 1 832 $ qu’il faut débourser pour assurer sa voiture. C’est chiffres sont tirés du rapport annuel de 2019 du Bureau d’assurance du Canada.

Comment fonctionne l’assurance auto sans égard à la faute au Québec?

Du point de vue du régime public, tout citoyen québécois impliqué dans un accident de la route est assuré pour les dommages corporels subis, peu importe qui est responsable de l’accident. C’est la SAAQ qui indemnise les blessés et non l’automobiliste responsable de l’accident. C’est ce qu’on appelle l’assurance sans égard à la faute. Par conséquent, il est impossible de poursuivre la personne responsable d’un accident pour des blessures subies au cours de cet accident.

Qui réglemente l’industrie de l’assurance auto privée au Québec?

Au Québec, les assureurs sont tenus d’adhérer au Groupement des assureurs automobiles (GAA). Cet organisme réglemente la tarification de la portion privée de l’assurance auto. Le GAA a recours à deux principaux moyens pour favoriser l’adoption de tarifs équitables :

1. Le Plan statistique automobile qui analyse les prix et les réclamations de l’année précédente pour établir les prix que les assureurs devraient demander pour l’année à venir. Si le coût des réclamations est supérieur aux sommes perçues par la vente d’assurance, les tarifs risquent vraisemblablement d’augmenter;

2. Le Fichier central des sinistres automobiles est un registre dans lequel sont consignés les accidents et les réclamations de chaque automobiliste québécois. C’est le GAA qui gère le registre et les assureurs peuvent le consulter pour évaluer le risque que représente un automobiliste en particulier avant de lui fixer un prix pour une assurance auto.

Quels sont les autres facteurs qui influent sur le prix de l’assurance auto au Québec?

Au Québec, les assureurs établissent leurs tarifs en fonction d’un certain nombre de facteurs dont :

  • La fréquence d’utilisation de la voiture : Du point de vue de l’assurance, plus on conduit et plus on risque d’être impliqué dans un accident de la route. Les assureurs demandent une estimation du kilométrage parcouru en sur une année avant de proposer un régime d’assurance;
  • Le dossier de conduite : Une infraction au Code de la route inscrite au dossier, surtout si elle est accompagnée de points d’inaptitude, entraîne une augmentation du coût de l’assurance;
  • La marque et le modèle de voiture : Certaines voitures coûtent plus cher à réparer, ou sont plus à risque de vol et par conséquent, coûtent plus cher à assurer;
  • L’endroit où l’on réside : Les résidents des régions rurales, où il y a généralement moins de voitures sur les routes, paient moins cher que les automobilistes qui vivent dans les centres urbains, comme Montréal, Québec, Laval ou Gatineau.

Les pneus d’hiver sont-ils obligatoires au Québec?

Oui, les voitures immatriculées au Québec sont tenues de rouler sur des pneus d’hiver entre le mois de décembre et la mi-mars. Conduire sans pneus d’hiver durant cette période est passible d’une amende qui peut atteindre 200 voire 300 dollars.

Comment obtenir une assurance auto bon marché au Québec?

Voici quelques conseils pour économiser un maximum :

Conduire prudemment et ne pas rouler trop vite. Un dossier de conduite sans tache est le moyen le plus simple de payer son assurance moins cher;

Augmenter la franchise, c’est-à-dire le montant à débourser de sa poche en cas de réclamation. Cette augmentation réduit le prix de l’assurance;

Regrouper ses assurances. De nombreux assureurs offrent une réduction aux clients qui souscrivent à la fois une assurance auto et une assurance habitation chez eux;

Quelques chiffres concernant l’assurance auto au Québec

C’est au Québec que le coût moyen de l’assurance auto est le moins élevé au Canada.

Coût moyen de l’assurance automobile par province

Province

Coût annuel moyen

Coût mensuel moyen

Colombie-Britannique

1 832,00 $

152,67 $

Ontario

1 505,00 $

125,42 $

Alberta

1 316,00 $

109,67 $

Terre-Neuve-et-Labrador

1 168,00 $

97,33 $

Saskatchewan

1 235,00 $

102,92 $

Manitoba

1 080,00 $

90,00 $

Nouvelle-Écosse

891,00 $

74,25 $

Nouveau-Brunswick

867,00 $

72,25 $

Île-du-Prince-Édouard

816,00 $

68,00 $

Québec

717,00 $

59,75 $

Source : Bureau d’assurance du Canada

Historique du coût moyen de l’assurance auto au Québec

Bien que le coût moyen de l’assurance auto ait augmenté progressivement au Québec ces dernières années, il est demeuré remarquablement stable au cours de la dernière décennie.

Évolution de coût moyen de l’assurance auto par année

Année

Coût moyen

Variation annuelle

2008

707 $

Non disponible

2009

715 $

1,13 %

2010

720 $

0,70 %

2011

712 $

-1,11 %

2012

712 $

0,00 %

2013

716 $

0,56 %

2014

717 $

0,14 %

2015

716 $

-0,14 %

2016

661 $

-7,68 %

2017

685 $

3,63 %

2018

717 $

4,67 %